Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

media-center

Installer un media-center

Cette page a pour but d'expliquer la marche à suivre pour installer facilement un système de media-center basé sur Kodi (anciennement xbmc). Le matériel utilisé est une cubox-i4. L'OS choisi est openelec au vu de ce qui est inclu par défaut dedans (fonctionnement des télécommandes par ex.).

Installer OpenElec

Se rendre sur la page des téléchargements et choisir la version qui va bien et qui correspond à son matériel. On choisira un fichier image.

Une fois le fichier téléchargé, il faut l'extraire puis le flasher sur une carte micro-sd. Pour cela, ouvrir un terminal et lancer ces commandes en root :

fdisk -l
dd bs=2M if=/lien/vers/fichier/openelec.img of=/dev/sdX

La première commande permet de trouver l'identifiant de notre carte SD (attention à ne pas se tromper sous peine de perdre toutes les données de son disque dur interne). La deuxième permet d'installer l'image sur la carte sd. Il faut donc remplacer ce qui est derrière le if et le of par ce qui correspond sur notre machine.

À la fin du processus, on lance la commande sync et on peut donc retirer la carte de sa machine et l'insérer dans la cubox-i4.

Configuration d'Openelec

Cette phase est très dépendante de ce qu'on veut faire. Quoi qu'il en soit, la démarche est très simple et on peut commencer à configurer le système en répondant aux questions lors du premier lancement de l'OS après avoir mis la carte fraichement flashée lors de la phase précédente. On branchera clavier et souris dessus afin de faciliter les premières configurations.

Par une télécommande

Le plus simple et d'utiliser une télécommande reccupérée d'un ancien matériel (chaîne hifi, lecteur dvd…). J'ai reccupéré une télécommmande xbox360 et elle est reconnue par défaut et fonctionne tel quel.

Pour configurer sa télécommande, voici une page qui explique tout ça. Pour information, voici une très bonne page applicable sur un autre système de media-center (xbian) mais qui explique vraiment bien la marche à suivre pour comprendre le fonctionnement des télécommandes avec LIRC.

Par l'interface Web

On peut contrôler une grande partie de Kodi via son interface Web. Celle par défaut est un peu haustère et on peut en installer d'autres. Pour cela, il faut aller dans les paramètres, puis choisir la section services puis aller dans interface Web et se placer sur l'interface par défaut. On peut ainsi la changer et donc en ajouter d'autres. Je conseille Chorus mais il y a aussi Arch qui est pas mal mais peut-être moins aboutie.

Par un clavier distant

On peut contrôler Kodi par le clavier de sa machine. Pour cela, il faut d'abord activer cette fonction dans Kodi en allant dans Système (paramètres) puis Services et enfin Télécommande pour activer la fonction Autoriser le contrôle de Kodi par des programmes distants. Il faut généralement rebooter pour que cela prenne effet. Ensuite, il faut installer ce programme.

Pour cela, il faut d'abord installer node et npm avant d'installer ce programme grâce à npm:

apt-get install node nodejs npm
npm install -g xbmc-remote-keyboard

Une fois installé, il faut le lancer de cette manière :

  xbmc-remote-keyboard <adresse ip de kodi>

ou

  xbmc-remote-keyboard <nom d'hôte de kodi>

On peut donc s'ajouter un alias dans le fichier .bash_aliases si celui-ci est activé ou dans son .bashrc :

  alias kodi='xbmc-remote-keyboard gryllus'

Autres méthodes

Ajout d'applications

On peut ajouter pas mal d'applications en fonction de ce que l'on veut. Il est interessant de pouvoir ajouter d'autres dépôts contenant plus d'applications. Pour cela, on peut ajouter les dépôt superrepo en suivant les instructions ici

On pourra ainsi ajouter les sous-titres d'opensubtitles.org pour le téléchargement automatique.

Application Popcorn-time

Popcorn-time étant en arret, on peut installer Pulsar qui le remplace. Pour cela, il faut avoir ajouté les dépôts superrepo comme indiqué ci-dessus.

Ensuite, il faut configurer Pulsar pour qu'il n'écrive pas sur la carte SD histoire de pas la flinguer trop vite. On peut donc ajouter manuellement un montage NFS en créant le fichier /storage/.config/system.d/storage-temp.mount qui contiendra cela :

[Unit]
Description=temp mount script
Requires=network-online.service
After=network-online.service
Before=kodi.service
 
[Mount]
What=192.168.2.2:/media/data/incoming/00-temp
Where=/storage/temp
Options=
Type=nfs
 
[Install]
WantedBy=multi-user.target

Ensuite on créer le répertoire du point de montage (mkdir /storage/temp) et on lance la commande systemctl enable storage-temp.mount et on reboot. On aura donc un point de montage du répertoire /media/data/incoming/00-temp du serveur 192.168.2.2 sur le répertoire /storage/temp.

Ensuite, on configure le plugin Pulsar (paramètres > extensions > extensions vidéos > Pulsar > configurer > general > Download Path) en lui indiquant le répertoire en question (ici : /storage/temp).

Sauvegardes du système

Pour sauvegarder le système, nous allons le faire via une application nommée backup. Elle sauvegardera le système (les configurations et les librairies vidéos et audio) vers un stockage réseau NFS.

1) Installer l'application backup

2) La configurer en indiquant le chemin de sauvegarde (dans mon cas, un partage NFS réalisé auparavant sur une autre machine)

3) Ajouter la périodicité des synchronisations

media-center.txt · Dernière modification: 2015/10/25 19:01 (modification externe)